Catalonia voted on
1 October 2017

Ils l’ont fait

L’histoire récente nous montre que de nombreux référendums d’autodétermination ont eu lieu à travers le monde. Même si chaque cas est unique et a ses propres caractéristiques, il y a un nombre de cas similaires au référendum catalan:

Référendum d’indépendance en Écosse, 18 septembre 2014

They also did it

En 2011, après être devenu le premier parti du parlement écossais, le Parti National Écossais (SNP) assure la tenue d’un référendum d’indépendance. Le 15 octobre 2012, le premier ministre écossais, Alex Salmond, et le premier ministre britannique David Cameron, signent l’accord d’Edimbourg qui autorise la tenue d’un référendum transparent et légal. um transparent et légal.

Question: ‘L’Écosse doit-elle être indépendante? Oui/Non’
Résultat: 44,7% OUI 55,3% NON (Taux de participation: 84,6%).

Référendum d’indépendance au Monténégro, 21 may 2006

They also did it

Le résultat de ce référendum impliqua la fin de l’union entre la Serbie et le Monténégro, crée en 2003 après la dissolution de la Yougoslavie. Le procès de sécession a été régulé par la charte constitutionnelle de Serbie et du Monténégro et supervisé par l’Union européenne. Le Monténégro a récupéré son indépendance après l’avoir perdue à la fin de la Grande Guerre.

Question: ‘Voulez-vous que la République du Monténégro soit un État indépendant avec une entière personnalité internationale et juridiqu? Oui/Non’
Résultat: 55,5% OUI 44,5% NON (Taux de participation: 86,49%).

Deuxième référendum d’indépendance du Québec, 30 octobre 1995

Quinze ans après un premier référendum, dans lequel le résultat fut de rester au sein de l’état canadien, le gouvernement du Québec a décidé en 1995 de refaire un nouveau référendum. Cette fois la question était plus simple et plus directe. L’abstention était quasi inexistante et la différence de voies entre les deux options très petite.

Question: ‘Acceptez-vous que le Québec devienne souverain, après avoir offert formellement au Canada un nouveau partenariat économique et politique, dans le cadre du projet de loi sur l’avenir du Québec et de l’entente signée le 12 juin 1995? Oui/Non’
Résultat: 49,44% OUI et 50,56% NON (Taux de participation: 94,5%)

Référendum d’indépendance en Slovénie, 23 décembre 1990

Pendant les années 1980, la Slovénie a pressionné pour une plus grande liberté politique et pour l’existence d’un pluralisme au sein de la Fédération de Yougoslavie, qui a été complétement unie après la fin de la deuxième Guerre Mondiale. Pendant le deuxième conflit mondial, la Slovénie a été occupé par les allemands et les italiens. En 1989, le Parlement slovène a confirmé le droit de la Slovénie a se scissionner de la fédération. En 1990, après une première élection multipartis, les slovènes ont voté pour leur indépendance à travers un référendum

Question: ‘La République de Slovénie doit-elle devenir un état indépendant et souverain? OUI/NON’
Résultat: 94,69% OUI et 5,2% NON plus des votes en blanc (Taux de participation : 93,5%)

Premier référendum d’indépendance du Québec, 20 mai 1980

They also did it

Le référendum a été demandé par le Parti Québécois (PQ) qui était au gouvernement, et avait une claire intention de se scissionner du Canada.

Question: ‘Le Gouvernement du Québec a fait connaître sa proposition d’en arriver, avec le reste du Canada, à une nouvelle entente fondée sur le principe de l’égalité des peuples; cette entente permettrait au Québec d’acquérir le pouvoir exclusif de faire ses lois, de percevoir ses impôts et d’établir ses relations extérieures, ce qui est la souveraineté, et, en même temps, de maintenir avec le Canada une association économique comportant l’utilisation de la même monnaie; aucun changement de statut politique résultant de ces négociations ne sera réalisé sans l’accord de la population lors d’un autre référendum ; en conséquence, accordez-vous au Gouvernement du Québec le mandat de négocier l’entente proposée entre le Québec et le Canada? Oui/Non’
Résultat: 40,44% OUI et 59,56% NON (Taux de participation: 85,61%)

Référendum du canton du Jura/Jurafrage, 22/23 juin 1974

They also did it

Les cantons en Suisse sont des états membres qui tous ensemble conforment la Confédération Helvétique. La république et le canton du Jura ont décidé de faire sécession du canton de Berne après un référendum au niveau cantonal qui eut lieu en 1974, suivit d’un référendum local fait en 1975 et ratifié en 1978 par un autre référendum au niveau national. Il y a aujourd’hui en Suisse 26 états.

Question: ‘Voulez-vous constituer un nouveau canton?’
Résultat: 50,7% OUI 46,9% NON 2,4% votes blancs (Taux de participation: 90%)

Référendum d’indépendance de Malte, 2-4 mai 1964

Cet archipel méditerranéen a une longue histoire coloniale puisqu’il a été colonisé pendant des siècles. En 1814 Malte devint une colonie de l’Empire britannique. Après d’intenses négociations avec le Royaume uni, l’île devient un état indépendant le 21 septembre 1964. Quelques mois avant, un référendum sur une nouvelle constitution se réalisa – qui dans ce cas est égal à un référendum d’indépendance.

Question: ‘Approuvez-vous la constitution proposé par le gouvernement de Malte, adopté par l’Assemblée législative et publiée par la Gazette de Malte? Oui/Non’
Résultat: 54,5% OUI et 45,5% NON (Taux de participation: 79,7%)

Référendum d’indépendance en Islande, 20-23 mai 1944

They also did it

Après avoir appartenu au Danemark depuis des siècles, en 1918 l’Islande signa un traité qui assurerait la création d’un autogouvernement tout en restant au sein de la couronne danoise, qui conservait le contrôle politique en matière d’affaires étrangères. Ce traité se perpétua jusqu’en 1943, quand les islandais décidèrent couper tous les liens avec le Danemark, pour devenir une république.

Question: La question posée consistait à savoir si le peuple islandais voulait abolir l’union avec le Danemark et adopter un nouveau texte constituant.
Résultat: 99,5% OUI et 0,05% NON (Taux de participation: 98,4%)

Référendum sur la dissolution de la Suède-Norvège, 13 août 1905

Le 27 mai 1905, le parlement norvégien connu sous le nom de Storting, proclama son indépendance vis-à-vis de la Suède ; la Norvège hi était unie depuis 1814. Le référendum doit se comprendre en clé plébiscitaire, il faut aussi tenir compte que le suffrage universel était masculin.

Question: La question posée consistaient à savoir si le peuple norvégien approuvait ou pas la dissolution de l’Union.
Résultat: 99,95% OUI et 0,05% NON (Taux de participation: 85,4%)


Souscrivez vous à notre Newsletter


Réseaux sociaux