Catalonia voted on
1 October 2017

Les institutions de la Catalogne

Un pays avec des anciennes institutions

La Generalitat de Catalogne

La Generalitat est le système institutionnel qui organise politiquement le gouvernement autonome de la Catalogne. Les compétences de la Generalitat émanent du peuple, et sont exercées conformément à la Constitution espagnole et au Statut d’autonomie. La Generalitat est une entité complexe composée de sa Présidence, du gouvernement et d’autres institutions mises en place par le Statut d’autonomie (le Conseil de garanties statutaires, le Défenseur du peuple ou ombudsman, la Cour des comptes et le Conseil de laudiovisuel de Catalogne).

Les communes, comarques (cantons) et autres collectivités territoriales définies par la loi, font également partie du système institutionnel de la Generalitat, car ce sont les institutions qui organisent le territoire. Elles conservent néanmoins leur autonomie respective.

La Catalogne exerce son pouvoir d’autonomie gouvernementale dans les domaines prévus par le Statut d’autonomie. Pour les matières où les compétences de la Generalitat sont définies comme étant « exclusives », tous les pouvoirs lui correspondent pleinement. Dans d’autres domaines, les compétences de la Generalitat sont définies comme étant « partagées », et donc la Catalogne légifère dans un cadre où les conditions de base sont fixées par l’État. Enfin, il y a des domaines pour lesquels la Catalogne se contente d’exécuter la législation de l’État.

Le Parlement de Catalogne


Le Parlement de Catalogne est l’institution qui représente le peuple de Catalogne, ce qui le place au cœur du système institutionnel autonome.

Le Parlement représente le peuple catalan. En tant qu’organe directement et démocratiquement élu, le Parlement a le pouvoir suprême, c’est l’institution la plus importante dont découlent toutes les autres. Le Parlement de Catalogne se compose d’une seule chambre, il est indépendant et inviolable. Le Parlement de Catalogne a une unique chambre de 135 députés. La tradition parlementaire de la Catalogne remonte au Moyen-Âge. L’actuel Parlement, aboli sous la dictature du Général Franco, fut rétabli en 1980, grâce à de nouvelles élections libres.

Le système de partis politiques au sein du Parlement catalan est très différent de celui du Parlement espagnol. Il y a un plus grand nombre de partis ayant une représentation significative. Et en plus de l’habituelle définition politique gauche-droite, tous les partis ont toujours eu à se positionner par rapport aux relations entre la Catalogne et l’Espagne.

La tendance électorale des dernières 35 années peut se voir sur ce graphique

Il y a actuellement six partis représentés au sein du Parlement catalan:

Junts pel Sí (JxS), Ensemble par le Oui, compte 62 députés et forme un gouvernement minoritaire basé sur un pacte de stabilité avec la CUP. JxS est une coalition indépendantiste des deux principaux partis catalans, Convergència Democràtica de Catalunya (CDC – libéraux) et Equerra Republicana de Catalunya (ERC – gauche). JxS défense l’Independence avec des indépendants et anciens membres d’UDC, parti chrétien-démocrate qui avait une coalition avec CDC, maintenant finie parce qu’ils s’opposent à l’indépendance unilatérale.

Ciutadans – Partido de la Ciutadanía (C’s), Citoyens – Parti de la Citoyenneté, a 25 députés. Il est entré pour la première fois au Parlement en 2006. Il milite en faveur de l’unité espagnole et cherche à attirer des votes aussi bien de gauche que de droite. Il est contre la tenue du référendum.

Le Partit dels Socialistes de Catalunya (PSC) Parti des Socialistes de Catalogne compte 16 députés. Il est fédéré au Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE). Il promet une réforme constitutionnelle visant à faire de l’Espagne un pays fédéral.

Catalunya Sí que es Pot (CSQP), Catalogne Oui c’est Possible, compte 11 députés. C’est une coalition écologiste de gauche, en faveur d’un référendum sur le futur de la Catalogne. Les deux principaux parties sont Iniciativa per Catalunya – Verds (ICV) et Podem (Podemos).

Le Partit Popular (PP), Parti Populaire, a 11 députés. C’est un parti de droite, qui milite en faveur de l’union de l’Espagne. C’est le parti au pouvoir en Espagne. Il est contre la tenue d’un référendum sur le futur de la Catalogne.

Candidatura d’Unitat Popular – Alternativa d’Esquerres (CUP), Candidature d’Unité Populaire – Alternative de Gauche, a 10 députés. Il est entré au Parlement en 2012 pour la première fois. C’est un parti de gauche radicale qui est en faveur de l’indépendance

President Carles Puigdemont et le gouvernement de Catalogne

Carles Puigdemont Casamajó

La plus haute représentation de la Generalitat est le président Carles Puigdemont Casamajó. Il est le 130ème président de la Generalitat de la Catalogne, succédant Artur Mas. Comme chef du Gouvernement de la Catalogne, il détient la branche exécutive du pouvoir et a donc un rôle majeur sur l’action du gouvernement.

L’exécutif du gouvernement de la Generalitat de Catalunya est composé de treize ministres en charge de l’économie et les finances, de la présidence, des affaires étrangères, des administrations publiques, de l’éducation, de la santé, de l’intérieur, du territoire et soutenabilité, de la culture, de la justice, du travail et des affaires sociales, des entreprises et de la connaissance et de l’agriculture.

Le saviez-vous?

  • La Catalogne est un territoire divisé en 41 cantons, appelés comarques en catalan et 946 communes.
  • Barcelone est l’une des villes qui sans être capitales d’État ont la représentation consulaire la plus importante– environ 100- tout comme Hong Kong, New York et Hambourg.
  • Les institutions européennes ont une représentation en Catalogne : Le Parlement européen et la Commission ont une représentation permanente à Barcelone.
  • La Catalogne a son propre corps de police, les Mossos d’Esquadra ainsi qu’un groupe de télévisions publiques, dont la chaîne la plus connue est TV3.
  • La capital de la Catalogne, Barcelone, accueille le siège officiel de l’Union pour la Méditerranée. Un partenariat de 43 États qui vise à un meilleur développement et à une meilleure intégration des pays euro-méditerranéens.
  • Le nouveau site Sant Pau Art, est devenu un hub pour des organisations internationales et accueille entre autres l’Institut sur la globalisation, la culture et la mobilité de l’Université des Nations unies (UNU-GCM)  et l’Institut européen de la forêt (EFI).

Souscrivez vous à notre Newsletter


Réseaux sociaux