Catalonia voted on
1 October 2017

Un mouvement de base

Les mouvements sociaux catalans de manière globale sont en train de travailler pour faire valoir leur droit à l’autodétermination; ces mouvements sont inclusifs, et sont surtout pacifiques. Indépendants des partis politiques, c’est la société civile catalane qui a décidé de former ou de se joindre à ces mouvements, afin de pouvoir rassembler les aspirations communes et les actions individuelles.

Des millions de personnes dans les rues

La population se manifeste en faveur d'un référendum sur l'indépendance

L’importance des mouvements sociaux catalans peut se voir dans les manifestations massives qui ont eu lieu ces dernières années. Deux grandes manifestations se sont déroulées à Barcelone, la première en juillet 2010 à laquelle plus d’un million de personnes participèrent; la deuxième, plus récente eu lieu en 2012 le jour de la fête nationale, le 11 septembre. Cette fois plus d’un million et demi de personnes sortirent dans la rue, faisant de cette manifestation une des plus nombreuses de l’histoire européenne. Le jour de la fête nationale en 2013, plus de deux millions de catalans se sont donné la main formant ainsi la chaîne humaine la Voie catalane pour l’indépendance. Celle-ci, inspirée de la Voie balte de 1989, a connecté les 400 km nord-sud du territoire catalan.

Un an plus tard, le 11 septembre 2014, un nouvel événement de grande envergure s’est déroulé à Barcelone, le jour de la Fête nationale de la Catalogne, qui coïncidait avec le tricentenaire de la chute de Barcelone face aux troupes espagnoles en 1714 et à l’abolition des institutions publiques catalanes qui s’est ensuivie. Pendant cette manifestation organisée par l’Assemblée nationale catalane (ANC), environ 1,8 million de personnes se sont déployées dans deux grandes rues de Barcelone, la Diagonal et la Gran Via, formant un V géant de 11 km de long symbolisant la volonté du peuple, le vote et la victoire (voluntat, votar et victòria en catalan).

L’influence de la société civile sur les politiciens

Les Catalans se tiennent la main dans le monde entier pour demander le référendum sur l'indépendance

La Voie catalane du 11 septembre 2013, ne s’est pas seulement formé en Catalogne mais aussi dans beaucoup d’autres localités mondiales comme à Times Square à New York, près de Westminster à Londres, ou sur la Grande Muraille de Chine. Les groupes de catalans vivant et travaillant à travers le monde se sont donc unis de cette façon à la mobilisation faite en Catalogne. Nombre d’entre eux, sont membres des branches internationales de l’Assemblée Nationale Catalane (ANC). Cette organisation, créé par la société civile catalane, et non partisane est à l’origine et a organisé la Voie catalane, grâce à ses
30 000 volontaires, la Voie catalane a été un succès.

Il existe beaucoup d’autres organisations de la société civile qui participent à ce grand élan catalan. Par exemple, Òmnium Cultural, crée pendant la dictature franquiste pour promouvoir la culture et la langue catalane, aujourd’hui collabore activement à la promotion du droit à l’autodétermination du peuple catalan.

La société et les référendums locaux

La societé civil organise des consultations populaires non-contraignantes sur l'indépendance

Entre 2009 et 2010, 890 000 habitants de Catalogne ont participé à une consultation citoyenne juridiquement non-contraignante sur l’indépendance, qui eu lieux dans 554 communes du territoire. Comme il n’y eu aucun soutien institutionnel, l’organisation de cette consultation se réalisa grâce à des centaines de volontaires. Tout ceci montre la capacité qu’a la société civile catalane pour organiser de grands évènements et le désir qu’elle a pour la tenue d’un référendum officiel.


Souscrivez vous à notre Newsletter


Réseaux sociaux